Retour à votre recherche

Les Grandes Terres – Habitat groupé à Fanzel cherche habitant·e·s –

Le 19 juin 2024
0 commentaire

Bonjour !

 

Nous vivons dans un coin de paradis… Et nous cherchons des voisin·e·s !

 

Le coin de paradis ? Une ancienne ferme dans le village de Fanzel, datant de 1850, entourée de deux hectares et demi de terrain agricole bordé d’une part par un chemin, de l’autre par un ruisseau.

 

Nous rêvons d’un lieu nourricier, d’un immense potager, de ruches, de poules et de cochons, de quelques moutons, de petits fruits à foison, d’un verger, de coups de main partagés, d’apéros… Et de bien d’autres choses encore !

 

En raison du départ d’une des membres du groupe, une maison est à nouveau disponible et cherche donc un·e ou des habitant·e·s.

 

Vous venez rêver, et surtout concrétiser, avec nous ? Retrouvez toutes les infos dans le dossier de présentation ici : https://drive.google.com/file/d/1RgoYq9b1bmS8eUiHOcOQArtVL_q_mll2/view?usp=sharing

 

Ce que nous recherchons :

Une entité est à vendre (nouvelle construction, gros œuvre fermé). Pour l’habiter, nous sommes à la recherche d’une ou de personnes :

– qui ont l’enthousiasme et l’énergie de construire et de porter ce projet avec nous ;

– qui se retrouvent dans les intentions que nous partageons ci-dessous et dans la Charte de notre habitat groupé ;

– qui disposent des moyens financiers nécessaires d’une part pour acheter le gros œuvre fermé et terminer les travaux, d’autre part pour développer le projet commun ;

– et qui renforcent la complémentarité des habitant·e·s.

 

La localisation :

 

L’habitat groupé se situe dans le village de Fanzel, sur la commune d’Érezée. C’est un magnifique village, traversé par les rivières de l’Aisne et de l’Estinale.

 

L’autoroute E25 (sortie 48) est à 12 km (15 minutes) et la gare de Bomal est à 10 km (15 minutes en voiture et 30 minutes à vélo le long de l’Aisne). Marche-en-Famenne, qui est la ville la plus proche, est à 20 km (25 minutes en voiture). Liège est à 50 km (40 minutes en voiture).

 

Il y a une chouette petite école primaire dans le village voisin, à Mormont. Fanzel est également situé au cœur du Réseau Solidaire Ardenne Paysanne (« réseau nourricier ouvert et solidaire rassemblant paysans et paysannes qui pratiquent le maraîchage en Ardenne ») et proche des moulins de Lafosse et d’Odeigne, des boulangeries artisanales de Heyd (Le Jour du Pain) et de Mormont (Painprenelle).

 

Le projet immobilier :

 

À l’origine, le bien immobilier consistait en une ancienne fermette composée d’un corps de logis avec une grange attenante ainsi qu’un deuxième petit bâtiment qui servait de garages.

 

Aujourd’hui, le bâtiment existant a été transformé en trois logements ainsi qu’un local de stockage commun. Trois logements neufs ont également été construits. L’ancien garage quant à lui va être démoli et reconstruit pour accueillir un espace commun de rencontre et d’animation.

 

Chaque entité a donc une habitation privative ainsi qu’un petit jardin à l’arrière de la maison (côté Sud), tandis que tout le reste (zone extérieure autour du bâtiment commun, espaces communs bâtis et terrains agricoles) est en copropriété.

 

Notre projet collectif est porté sur l’extérieur et en particulier sur les aspects alimentaires et agricoles. Cela implique que les espaces communs servent cette intention, ils ne constituent pas des extensions de nos maisons privatives (pas de buanderie, de bibliothèque ou de salle de jeux en commun par exemple).

 

Le lot disponible – M4 :

 

La maison disponible est une maison unifamiliale 3 façades N-E-S (120 m² bruts) en cours de construction. La maison est vendue à l’état de gros œuvre fermé (casco).

 

Elle a 3 niveaux (dont 1 étage mansardé) et sera très lumineuse (grandes baies, espaces ouverts). La maison a été construite en ossature bois avec des matériaux écologiques et biosourcés.

 

Le toit et les murs sont isolés en ouate de cellulose, le sol est isolé en verre cellulaire. Les châssis sont en triple vitrage, en chêne, peints à l’extérieur et de couleur bois naturel à l’intérieur. La couverture de toit est en ardoises naturelles.

 

Les travaux de techniques et de parachèvement doivent encore être réalisés, éventuellement en auto construction. Les systèmes prévus (encore à réaliser) sont une ventilation double flux et un chauffage au bois. Un certificat PEB provisoire sera établi pour l’acte de vente.

 

Au niveau des commodités prévues (encore à réaliser), il y a deux salles de bains, deux toilettes et jusqu’à trois chambres possibles. La maison possèdera un petit jardin privatif à l’arrière. L’eau de pluie sera récupérée (deux citernes de 10 000 litres) et les eaux usées seront traitées par un lagunage.

 

Prix de vente en l’état (casco) :

 

Le prix de vente est fixé à 310.000,00 euros. Ce montant comprend :

 

– le prix du terrain ;

 

– le prix de la maison privative en état de gros œuvre fermé ;

 

– les dépenses de copropriété (finalisation des terrassements et égouttage, lagunage, aménagements extérieurs) telles que prévues jusqu’à fin 2024 ;

 

– le montant lié au développement initial du projet.

 

Le prix ne comprend pas :

 

– les frais ;

 

– les sommes à prévoir pour la finalisation de la maison privative (techniques, finitions, aménagements) qui dépendront du taux d’auto construction ;

 

– une somme comprise entre 10.000 et 15.000 euros qui devra être apportée en fonds propres en apport au capital d’une société coopérative à créer en vue de réaliser les premières transformations nécessaires à la reconstruction d’un bâtiment établi pour accueillir une “pépinière de projets économiques, sociaux et culturels” sur le site de l’habitat groupé.

 

Les projets :

 

Le terrain agricole est au sud de la maison, relativement plat avec une légère pente exposée à l’ouest, il y a de l’eau grâce au ruisseau qui borde le terrain.

 

Entre autres choses qui nous animent, il y a l’élevage de poules, de moutons, de cochons, peut-être d’un âne, d’une vache… La culture de légumes, de petits fruits, l’implantation d’un verger, de ruches, la pratique de la vannerie, de la musique, du filage, le travail du bois, les stages pour enfants…

 

Depuis presque quatre ans, nous apprivoisons les lieux. Des potagers se dessinent, un verger prend forme, des abris poussent ci et là, trois poules, un cheval et une dizaine de brebis nous ont rejoints.

 

On vous en laisse un peu pour votre première visite sur le terrain, on vous racontera ça de vive voix avec grand plaisir !

 

Intéressé·e·s ?

 

Pour avoir de plus amples informations sur la maison à vendre et pour programmer une visite, vous pouvez contactez Cathleen Zeippen (propriétaire actuelle) directement par mail : cathleenzeippen@pm.me

 

N’hésitez pas à aller jeter un œil sur notre page Facebook : www.facebook.com/lesgrandesterres.

 

Une visite groupée est proposée : merci de signaler votre intérêt à l’adresse cathleenzeippen@pm.me

 

Le 19 juin 2024
0 commentaire

Signaler que cette annonce est inapproprié

Aidez-nous à améliorer le site d'habitat groupé, si cette annonce ou un des commentaires vous semble douteux signaler-le !
Signaler cette annonce comme inapproprié
Retour à votre recherche