Le groupe et ses dynamiques : la charte

Le 06 juillet 2017

Groupe du projet CLTB Arc-en-ciel à Molenbeek, merci au CLTB et à l’asbl Bonnevie

Beaucoup d’outils et savoirs seraient à rassembler ici. Nous nous en tiendrons dans cette fiche aux quelques notes issues des workshops donnés aux divers évènements du printemps 2017 à Bruxelles. Si elles n’en restituent pas toute la richesse des échanges elles en fixent les grandes lignes du contenu.

Atelier charte du 21 mai 2017 (salon des habitats groupés et solidaires)

 

Une charte est un guide collectif de ce qu’est l’esprit du groupe, ses valeurs, ses principes :

Si pour certains, il ne s’agit que de formaliser cela rapidement, pour d’autres il faudra donc un temps de maturation du groupe avant de la rédiger. Elle reflète une vision du groupe à un moment donné, et peut donc évoluer avec le temps. En fonction des cas, et par exemple lorsque le groupe ne se forme pas d’un coup, la rédaction d’une « pré-charte » esquissant les grandes lignes du projet commun peut être judicieuse.

Vu qu’elle se formule à partir du groupe il n’y a pas de modèle unique mais autant de de groupes en ayant rédigé : à chacun d’inventer le sien.

Même si elle porte sur des valeurs et des principes, il est important de se mettre d’accord sur les applications concrètes de ceux-ci, par exemple qu’entend-on par « durable », ou « respect ». D’ainsi  prendre le temps de découvrir ses propres représentations, de les exprimer au groupe et d’aider à leur émergence et à leur expression chez les autres participants, ceci pour s’assurer une concordance réelle entre le projet commun et les motivations individuelles.

Certains tendront à formaliser beaucoup, d’autres à laisser libre cours aux capacités d’auto-organisation de chacun. Les deux options sont légitimes et font même l’objet d’un débat récurrent entre deux cultures de l’organisation.

Intérêts d’une charte : en plus d’être un outil d’un accompagnement à la formation du groupe et à l’éclosion du sentiment d’y appartenir, une charte peut aussi s’avérer bien utile lors de de l’évolution ultérieure du groupe : agrandissement ou rotation des membres, ou lors de tensions en remémorant la vision collective.

Reflet de l’identité du groupe, la charte préexiste aux règles, par exemple celles qui font l’objet du règlement d’ordre intérieur (ROI), celles qui portent sur les modes de décision, ou seront liées à la forme juridique choisie ; idéalement la (pré-)charte préexiste aussi à la conception du projet architectural.

Il est tout aussi intéressant de s’inspirer d’exemples de chartes d’autres habitats que de partir des valeurs et envies de chacun. Un outil peut être ici le photolangage : à l’aide d’un jeux de photos diverses, il mobilise des aptitudes plus intuitives et fonctionne par association d’idées : chacun choisit une photo qui par exemple exprime ce qui est pour lui l’habitat dont il rêve, puis présente et explique au groupe. Suite à cela peut démarrer une discussion sur les valeurs qui rassemblent tout le groupe, par exemple au travers du choix commun d’une seule image. Ce travail permet aussi de déjà mieux se connaître et d’identifier diverses manières de décider ensemble.

Le 06 juillet 2017

Habitat groupé propose un service de petites annonces pour et par les habitants d’habitat
solidaire et participatif.

Vous désirez publier une petite annonce pour votre projet d’habitat solidaire et participatif ? Vous désirez répondre à une petite annonce ? Inscrivez-vous ici !
  Espace membre

Vous n’arrivez pas à vous connecter ou à publier une petite annonce ?
  Voir notre tutoriel en image | Lire notre F.A.Q.